Un chat sexy jusqu’au bout des griffes

Castration: pourquoi ?

Prenez Sultan, sensuellement allongé sur un lit moelleux.  Agrémentez le tout d’un peu de Barry White pour l’ambiance musicale, et vous aurez une excellente campagne de sensibilisation à la stérilisation par la SPA Canadienne.

Sultan est LE chat sexy jusqu’au bout des griffes, un don juan totalement irresponsable. Mais pas autant que son maître !

Faute de l’existence d’un préservatif pour chat, Sultan a engendré près de 321 chatons. La SPCA (Société Protectrice des Animaux) de Montréal nous soumet une publicité claire : nos chats sont de sacré reproducteurs mais la multiplication de leurs progénitures est un fléau. Plutôt que de créer des orphelins inutiles, faîtes stériliser vos matous si chers à votre cœur.

—-

QUE FAIRE DES CHATONS ?

Certains ont trouvé la parade : Rien ! Laisser faire la nature… Dans ce cas, les chatons non souhaités n’ont pas accès à la maison (bah, les 4 premiers peut-être, mais arrivés à 12 + la progéniture de ces 12…), ils “se débrouillent”, trouvent leur nourriture où ils peuvent, ceux qui survivent aux différents virus et parasites, typhus, coryza, vers intestinaux (les chatons sont particulièrement fragiles) deviendront des chats adultes qui se reproduiront à leur tour…

Conséquence : surpopulation = problèmes d’hygiène = plaintes du voisinage = fourrière
Dans ce cas, il n’y a que deux façons de sortir : le refuge/association ou l’euthanasie (refuges complets, chat trop sauvage ou FIV+, FELV+, ou autres raisons qui font qu’ils ne seront pas pris en charge)

Mais vous, non :

Vous leur trouverez de “bonnes familles”…

… me direz-vous. Bien, bien, bien… Se pose la question de “qu’est-ce qu’une bonne famille” :

=> Dans le meilleur des cas, vous connaissez la personne, vous savez que le chaton sera stérilisé, bien nourri, bien traité, jamais abandonné et si tant est que vous ayez raison, je dirais « tant mieux pour le chaton » car ces personnes sont encore trop rares ! 
Mais reste un problème : ce chaton, né forcément en pleine période haute, n’est qu’un parmi des milliers, et il prendra la place d’autres qui attendent en fourrière, en refuge ou ailleurs et qui ne seront pas adoptés car vous venez de combler la place…

Car il y a plus de chatons qui naissent chaque année que de personnes pour les adopter !

=> Ceux que vous ne pourrez pas placer aussi bien (ben oui, rares sont les naissances en hiver, et 4 à 6 chatons à placer en juin, juillet ou août, bon courage pour trouver des gens sérieux ET qui ne pensent pas déjà aux vacances…), que risquent-ils : 

1. Vous ne trouvez pas de famille et vous retrouvez avec quelques chats en plus. Sans stérilisation, vous ne vous en sortirez jamais…
2. La maltraitance : si on écarte les malades mentaux qui leur font du mal gratuitement, il y a aussi les gens qui tapent pour punir ! Les bêtises, murs et meubles griffés, vases cassés, chats chapardeurs… Pour peu que les gens ne l’aient pas stérilisé, une chatte en chaleur qui hurle, j’en connais qui balancent leurs chaussures… et un chat qui tapisse les murs d’urine peut finir claqué au mur ou passer par la fenêtre… VERIDIQUE !
3. Passer de mains en mains suite à des abandons successifs (mêmes raisons + entre les allergies, les femmes enceintes qui ont peur de la toxoplasmose ou n’ont plus le temps, plus la place, les enfants qui se font griffer, les poils qui gênent, le déménagement à l’étranger et j’en passe…), 
4. Abandon dans la rue ou en refuge (mêmes raisons, que dans le 1er et le 2e cas),
5. Risque de fugue, donc vie misérable, 
6. Manque de soins (pas toujours faute de moyens, mais souvent faute d’envie de dépenser ses sous “JUSTE pour un chat” !)

Les options sont donc sympa : avoir une vie de misère et de douleurs, mourir faute de soins ou de nourriture suffisante, finir euthanasié (non, ce n’est pas forcément la pire option…)

Mais heureusement, il y a une dernière possibilité :
7. Avoir du bol et tomber sur une famille qui s’en occupera bien (parfois après un ou 2 abandons)… mais il aura pris la place d’un chat ou chaton abandonné !

Pour peu qu’en plus, vous l’ayez placé trop jeune (sevrage psychologique : 3 mois !), il risquera de développer des troubles du comportement et du stress, ce qui le prédisposera à être un chat « à problème », parfois malpropre, parfois agressif (faites une recherche Google avec « syndrome du tigre » pour voir) et il a peu de chances d’entrer dans la dernière catégorie !

LA SOLUTION EXISTE ET ELLE EST SIMPLE COMME UNE OPERATION BENIGNE : C’est la STERILISATION !

 

En résumé, si vous pensez que la stérilisation est contre-nature, réfléchissez à tous les avantages qu’elle offre à votre chat :

– Elle réduit les comportements sexués (miaulements diurnes et nocturnes, marquages urinaires, agressivité)

– Elle réduit considérablement les risques de cancer chez les femelles

– Elle réduit le risques de blessures (via bagarres) et d’accidents (limite les fugues)

– Elle réduit le risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles (FIV et FELV entre autres)

– Elle permet de lutter contre la surpopulation féline et la misère qui en découle

Read more at http://associationfeliscity.e-monsite.com/pages/content/info-pourquoi-steriliser-son-chat.html#IeBDF4wSPvaKP5Sa.99